manque de confiance

Professionnels : sortez du cercle vicieux du manque de confiance en soi

Le manque de confiance en soi est un processus psychologique qu’il est possible d’inverser. Un nombre important de nos difficultés et de nos frustrations, vient de notre manque d’estime de soi, qui génère un manque de confiance en soi, et nous empêche de nous affirmer.

 

  • Savoir identifier ses craintes

Vous doutez de vos capacités, vous vous dites que vous n’y arriverez pas, vos craintes vous empêchent d’agir, vous reculez devant l’épreuve, vous n’osez pas, vous anticipez l’échec, et vous ne réussissez pas.

  • Savoir identifier les situations

Vous n’exprimez pas vos besoins, vos désirs ; vous n’osez pas vous manifester quand quelque chose vous gène (syndrome de la serpillère), vous avez du mal à dire non, ou vous ne vous opposez pas (syndrome de la bonne poire), vous ne répondez pas aux critiques.

  • Les conséquences

Vous vous jugez sévèrement, vous développez des sentiments négatifs à votre égard, vous ne vous mettez pas en valeur, vous vous privez d’opportunités, vous vous entretenez dans une spirale de découragement, de défaitisme. Vous ne pouvez qu’éprouver de la frustration.

  • Comment en sortir ?

Demandez-vous si vous n’êtes pas trop dur avec vous-même ? Vos jugements négatifs sont ils fondés ? Sont-ils objectifs ? Ne s’agit il pas de croyances sans liens avec la réalité ? Évitez les généralisations hâtives.

Sachez vous encourager, faites le bilan des actions positives que vous avez réalisées. Cette prise de recul et ces interrogations vous aideront à y voir plus clair et à améliorer progressivement votre estime de vous.

Sur un plan professionnel, faites l’inventaire de vos compétences, de vos points forts, de vos expériences réussies, de vos atouts. Analysez vos échecs et réussites et tentez d’en tirer profit. Autorisez vous à agir, ne vous fixez pas d’objectifs trop ambitieux. Evaluez les risques avant d’agir. Ces différentes techniques ne peuvent que vous aider à acquérir de la confiance.

Enfin, osez-vous affirmer. Si vous ne dites rien, vous n’êtes pas important, vous acceptez que l’on ne fasse pas attention à vous. En vous exprimant, vous existez. Osez poser des limites, dire non, négocier. On vous respectera davantage.

 

Plus vous relativiserez l’idée de l’échec, plus vous oserez, plus vous agirez, et plus vous aurez de chances de réussir. La spirale du manque de confiance se vous en inversera. Vous vous sentirez plus efficace, plus sur de vous, mieux dans vos « baskets ». Si cette question vous intéresse, si vous souhaitez aller plus loin, n’hésitez pas à nous contacter.

mm

Didier Castex

Didier a une solide expérience de Direction des Ressources Humaines dans des entreprises de tailles diverses et dans des domaines d’activités différents. Coach certifié, il pratique l’ accompagnement individuel et l’accompagnement d’équipes.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *